bg agence nord

Agence web nord
Votre blog spécialisé dans web au nord de la France

La psychologie SEO, un levier pour votre site ?

Il arrive que certains sites web ne soient pas aussi populaires que prévus, même s’ils sont correctement conçus. Cela est souvent dû à l’incapacité d’attirer le public cible, découlant d’une mauvaise compréhension du lecteur. En effet, pour capter l’attention du lecteur, il faut avant tout le comprendre et savoir appréhender ses attentes. Il faut alors avoir recours à la psychologie SEO pour obtenir des résultats significatifs.

Qu’est-ce que la psychologie SEO et pourquoi l’utiliser ?

La psychologie SEO consiste à étudier le comportement des utilisateurs en ligne. Cela permet entre autres de rédiger du contenu qui aura un impact sur eux afin de les transformer en clients. En effet, de nombreux sites proposent du contenu très général. Les résultats ne sont pourtant pas satisfaisants car les clients potentiels ne se sentent pas inclus. Ainsi, il faut faire attention à orienter le contenu vers les cibles.

À savoir que les techniques d’approche varient selon le type de personne. Chaque individu étant différent, ce qui fonctionne avec l’un n’est pas sûr d’être efficace avec un autre. Par ailleurs, il est utile de connaître les facteurs de motivation de chaque cible. Il faut d’abord connaitre les éléments qui ont une influence sur sa prise de décision, ce qui le pousse à acheter. Pour ce faire, il est primordial de connaitre les besoins des cibles.

Cela permettra ainsi d’améliorer la transmission des informations. Cela concerne entre autres le ton et les termes employés, le style de support à utiliser, etc. Il a notamment été constaté qu’il est plus facile de transmettre une information à partir d’une illustration média. La psychologie SEO sert alors à définir la meilleure stratégie à adopter. Une communication efficace développera ainsi les interactions avec le public.

Pour mieux établir le profil de vos cibles, il est possible d’utiliser les outils de profilage qui sont disponibles sur Internet.

Les différents profils selon la psychologie SEO

En psychologie SEO, le type d’une personne varie suivant sa mentalité. Il est déterminé selon deux axes précis. Le premier concerne l’attitude comportementale : extraversion ou introversion. Le second se base sur la manière dont l’individu prend ses décisions. Généralement, soit il écoute davantage ses émotions, soit il est plus sensible aux faits, à la logique.

Le conformiste ou développeur

Une personne est catégorisée comme conformiste ou développeur quand elle est analytique et plutôt du style introverti. Pour communiquer avec ce genre d’individu, il faut adopter une approche rationnelle. Les preuves à lui présenter doivent être tangibles. Le conformiste est attiré par des offres bien préparées.

Le modérateur ou altruiste

Toujours sur l’axe introverti, le modérateur ou altruiste est plutôt émotif et a besoin d’harmonie. Il aime se sentir utile et aider autrui, et le changement ne l’inspire pas. Afin d’attirer son attention, il faut un environnement accueillant. Aussi, il a besoin de plus de temps lors de l’étape de conversion comparé aux autres personnalités.

Le youtubeur ou étoile

Le youtubeur ou étoile est connu pour sa sociabilité. Il est sensible, s’adapte à toute situation et communique facilement. Pour que l’étoile souhaite s’impliquer, il faut soutenir ses idées et lui donner une certaine liberté d’expression. Il apprécie les compliments et son quotidien est axé sur le plaisir.

Le businessman ou fonceur

Le businessman ou le fonceur est la dernière catégorie. Ces personnes extraverties et analytiques ont un fort sens de la compétition. Aimant le challenge, elles sont attirées par les défis qui leur sont proposés. Il faut être direct et précis en communiquant avec le businessman. Le pouvoir et le succès sont ses mots d’ordre.

Comment utiliser la psychologie SEO ?

La psychologie SEO est présente à chaque étape de production du contenu. Elle est utile aussi bien dans les phases d’établissement de la stratégie digitale qu’au moment du suivi client.

Tout d’abord, afin de pouvoir établir une bonne stratégie de référencement, il faut avant tout cerner les besoins du public visé. Pour ce faire, l’entreprise doit établir un buyer persona. Il s’agit de la description précise des prospects attendus. C’est notamment lors de cette étape qu’une bonne compréhension de la psychologie SEO est indispensable. Connaitre les différents axes à étudier ainsi que les types de profils permet de mieux orienter le contenu. Cette étape est cruciale pour véhiculer un bon message et, par conséquent, avoir de meilleurs retours.

Une fois la cible définie, la détermination de ses intentions est l’étape suivante. Il faut savoir que plusieurs phases se succèdent avant l’achat final. D’abord, le prospect ressent un besoin qu’il doit satisfaire. Par la suite, il procèdera à la recherche d’informations qui pourront l’aider à satisfaire celui-ci. Lorsqu’il aura réuni assez d’offres, la comparaison prendra place. C’est seulement après que l’achat a lieu.

La requête formulée par l’internaute est motivée par l’une de ces étapes. Il existe quatre catégories de recherche : navigation, information, transaction et recherche commerciale. Les méthodes d’approche varient également selon le type de profil du buyer persona. La psychologie SEO est alors particulièrement utile pour définir la technique la plus pertinente. Cela s’appuie notamment sur la sémantique afin de définir les termes qui sauront attirer le public visé.

Les techniques pour exploiter au mieux la psychologie SEO

Pour augmenter le taux de conversion, il faut faire en sorte d’attirer directement les cibles sur le site. Il est alors question d’inbound marketing. En utilisant cette technique, il est plus facile profiter d’un trafic de qualité. Toutefois, cette méthode ne peut être efficace qu’à partir d’un article de très bonne qualité et correctement optimisé et orienté. Cela permet également d’obtenir une bonne place dans les SERP.

De plus, en proposant du contenu pertinent et intéressant, le public sera plus disposé à le partager à son entourage. Ainsi, il est possible de bénéficier d’une publicité supplémentaire grâce aux recommandations. Une des techniques pour l’encourager est d’accorder des avantages aux personnes qui partagent le contenu autour d’elles. Il faut alors connaitre leur profil pour employer les termes adéquats ainsi que proposer les offres les plus intéressantes pour eux.

D’autres leviers d’acquisition peuvent être exploités grâce à la psychologie SEO, comme les réseaux sociaux. Instagram et Twitter par exemple font partie des médias les plus prisés. Leur popularité permet de couvrir et d’atteindre un grand nombre de cibles. Utiliser les caractéristiques propres aux différents profils permet d’améliorer la visibilité du site auprès du public visé. Aussi, l’échange sur ces plateformes est plus décontracté.

Il existe de nombreux autres leviers associés à la psychologie SEO, tels que les réseaux d’influence. Il faut alors bien connaitre les cibles afin de faire le meilleur choix quant à la personne qui fera la publicité de la marque.

Toutefois, simplement faire connaitre la marque ne suffit pas à convertir des visiteurs en clients. En effet, il est primordial de présenter un site performant. Qu’importe le profil de l’utilisateur, il est alors nécessaire d’offrir une expérience utilisateur optimale. Il faut donc travailler sur le temps de chargement des pages, la sécurisation de ces dernières, etc. Le site profitera d’un bon positionnement dans les résultats de recherche, augmentant sa visibilité et ses chances d’attirer les cibles.